Newsletter, hommages, Espace Achat et encore d'autres avantages. Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez
1987-2017 : 30 ans de Bien-être et de Connaissance
Accueil / Blog / Développement personnel

Séances de yoga en situations particulières

Développement personnel

Séances de yoga en situations particulières

Développement personnel

Séances de yoga en situations particulières
3 partage(s)

L’auteure Jennifer J. Hellinghaus, professeur de yoga e voyageuse, propose ses conseils d’une manière attrayante, ironique. Parfois en prenant plaisir à se moquer un peu d’elle-même (ce qui n’est pas négatif). Comme par exemple lorsqu’elle raconte comment elle pratiquait yoga lors de ses voyages.

 « Vous pourriez rencontrer des voyageurs qui trouvent un peu étrange que vous pratiquiez régulièrement le yoga. [...] Certaines personnes croient à tort que le yoga est une religion, d’autres pensent qu’il est réservé aux hippies, ou à des personnes qui se plaisent à rester la tête en bas du matin au soir.

Mon conseil est d’être honnête avec votre pratique. Au lieu de vous échapper furtivement pour trouver un endroit isolé à l’abri des regards, ce qui pourrait donner l’impression que vous cachez quelque chose, dites tranquillement que vous vous absentez un moment pour faire du yoga. Ainsi, si quelqu’un vous voit, vous ne serez pas pris dans une posture bizarre, en flagrant délit de yoga [...]. p.53

pratiquer le yoga en voyageant

 

Par ailleurs, si l’on vous posait des questions, cela pourrait aider à démystifier les mythes qui planent sur les étudiants et les professeurs de yoga :

  • « Non, je ne veux pas rester dans une grotte et méditer toute ma vie » ;
  • « Oui, je bois volontiers un verre de vin, même deux de temps à autre » ;
  • « Non, je ne peux pas mettre un pied derrière ma tête ... du moins pas encore ».
  • Et ainsi de suite. [...].

Cela pourrait aussi être l’occasion de donner quelques conseils et de dissiper certains malentendus. Après tout, un éclaircissement ne peut que profiter à tout le monde. »


L'équipe Macro Editions

Ce n'est pas nécessairement à la maison
que nous rencontrons notre moi plus authentique
(Alain De Botton)

Vous envisagez de faire de longues randonnées pédestres durant vos vacances ?

Pas de soucis. Vous trouverez la séquence de yoga post-trekking, qui reportera vos pauvres mollets raidis à leur élasticité originelle, grâce à de simples mouvements d’étirements et de détentes des muscles postérieurs des cuisses ;

enfin, la décontraction des pieds et des orteils, associée à un bain de pieds régénérant, vous remettra en forme pour affronter la randonnée qui vous attend le lendemain. (p. 141)

sequence yoga post-trekking

Vous avez opté pour la mer et les plongées ?

Ce qu’il vous faut, ce sont les exercices de pranayama pour développer votre respiration

Des vacances à haute altitude ?

Et voilà une séquence tout à fait appropriée, dans laquelle le mot d’ordre est « gentillesse » envers soi, grâce à des postures de flexion et d’extension, sans oublier l’inévitable relaxation.

Vous avez fait fêté votre dernier jour de vacances et vous vous êtes couché très tard et peut-être même que vous avez bu un peu trop ?

Pas de problème, il y a même une séquence de yoga qui vous concerne. Cette séquence ne commence pas par du yoga, mais par un moment de natation (si cela est possible), immédiatement suivi du shavasana, un exercice de relaxation profonde, puis d’étirements et de torsions faciles. Toutefois, si vous souffrez encore des symptômes de la gueule de bois, ceux-ci pourrait empirer ; dans ce cas, l’auteure recommande de faire des rotations délicates de la tête, un exercice de décontraction de la mâchoire et une méditation guidée comme suit :

« Souvenez-vous que trop boire   ̏n’est pas du yoga˝, que ce qui est trop   ̏ n’est pas du yoga˝, et que ce concept inclut aussi le fait de se reprocher quelque chose. Si vous avez maltraité votre corps et que cela vous a déplu, prenez-en note et formulez un objectif clair ou une affirmation positive [...] comme par exemple   ̏Je prends soin de mon corps˝. »

À mon avis (comme à celui de l’auteure), la séquence la plus appropriée au yoga-voyage est la Salutation au soleil (en sanscrit : surya namaskara. Elle est simple (surtout parce qu’on peut l’effectuer partiellement, lentement, avec ou sans rythme de la respiration). Elle est très connue dans toutes ses variantes.

Pratiquée à l’aube sur une plage, ou au coucher du soleil dans une prairie derrière un refuge de montagne, c’est comme une chorégraphie). Tous les mouvements pour votre dos y sont (mais si vous êtes vraiment méticuleux, vous pouvez ajouter un peu de torsion bilatérale). Voici ce que l’auteure écrit à propos de la salutation du soleil

« J’aime particulièrement ces mouvements lorsque je voyage, parce qu’en général je me trouve dans des régions à climat plus chaud que chez moi, et la sensation qu’ils transmettent est fantastique. [...] Effectuée avec prudence, la salutation du soleil constitue un moment de réchauffement qui ne demande pas beaucoup d’espace, ni de temps à rester sur le sol. Si j’ajoute une torsion et un allongement latéral, cela me permet de mouvoir la colonne vertébrale dans toutes les directions. [...] Un bref exercice de respiration et la posture du cadavre (shavasana) complètent une pratique assez équilibrée ». (p. 103)

Faire du yoga en voyages, c’est l’occasion de faire des photos amusantes

Parmi les objectifs de ce livre, il y a aussi celui de nous convaincre que nous pouvons faire du yoga n’importe où et à n’importe quel moment, afin qu’un voyage ne soit pas la cause d’une interruption de notre pratique.

La partie du livre la plus convaincante est certainement celle qui concerne les albums photos.

yoga au camping  au Uganda

 

L’auteure a photographié quelques endroits où elle a créé sa petite salle de yoga personnelle : regardez-les et laissez-vous surprendre, et réfléchissez sur le fait que vous aussi, lors de votre prochain voyage, photographier vos petits espaces-yoga, outre rapporter de beaux souvenirs, vous permettra peut-être de créer votre propre album et de l’intituler : Les endroits les plus étranges où j’ai fait du yoga.

 

Quand tout va de travers

Comme vous le savez, en voyage tout peut arriver, même des choses négatives, pénibles, inattendues, qui risquent de gâcher vos vacances. L’auteure a beaucoup voyagé avant de se décider à écrire ce livre. C’est pourquoi son texte est vivant, qu’il reflète la réalité, qu’il ne ressemble en rien à un simple vadémécum de conseils de voyage, comme on en lit tant dans les magazines, surtout en été.

Dans ce livre, elle nous expose comment affronter les situations problématiques que l’on peut rencontrer en voyage (et non seulement, comme vous allez voir) :

« Si vous pensez que le voyage est la solution à tous vos problèmes, je crains que vous ne soyez très déçu [...] Indépendamment du pourquoi tel ou tel jour « rien ne vous réussit », prenez ce fait comme une occasion de vous rappeler que la satisfaction ne provient pas seulement de sources extérieures et que ces désagréments donnent l’opportunité de travailler sur soi. [...]

Voyager est propice à la réflexion ; il vaut mieux réfléchir plutôt que prendre des décisions. De là peuvent se former des mutations subtiles qui se transformeront en réels changements au retour. Tout comme les changements subtils qui naissent de la pratique du yoga sur le tapis mènent à des changements profonds dans la vie. »

Bien entendu, puisqu’il s’agit d’un livre qui traite du yoga pour voyageurs, l’auteure expose les moyens que le yoga nous offre pour faire face à ces moments. Dans le chapitre sous-titré « Utilisez le yoga pour changer son humeur », on trouve des conseils du genre : « Montez sur votre tapis » ; « Dialogue intérieur positif » et « Dédier la pratique » ; ou « Si vous n’êtes pas heureux, attendez cinq minutes ».

Toutes ces astuces sont ensuite mises en pratique dans les listes de « séquences pour situations particulières ».  Le chapitre 6 comprend des séquences pratiquement pour tout:

  • Vous disposez d’un espace long et étroit ? large et court ? Il y a la séquence appropriée.
  • Voyage fatigant en bus ? Il y a la séquence.
  • Vous voyagez dans des régions à climat froid (ou chaud) ? Il y a la séquence pour mieux les affronter.
  • Vous vous sentez déprimé ? Il y a aussi la séquence (bien entendu, cette dernière est valable même si vous n’êtes pas en voyage !).

« Tout comme perdre un train ou s’arrêter en pleine tempête sont des situations qui peuvent être interprétées comme autant d’occasions de faire une pause. Voyager peut être une excellente occasion de perdre certaines habitudes et d’assouplir notre routine quotidienne. »

Des conseils et des astuces pour mettre le yoga dans vos bagages 

Dans le chapitre Accessoires de yoga indispensables à emmener en voyages, nous ne trouvons pas - comme on pourrait s’y attendre :

  • un résumé de l’équipement nécessaire à la pratique (ces conseils nous ont été donnés au début du livre) ;
  • en revanche nous trouvons un résumé de yama /niyama,
  • une petite liste de mudras (facile à pratiquer même en cours de voyage et non seulement à l’arrivée),
  • de brèves informations sur les chakras
  • et, surtout, des citations suggestives, subdivisées en thèmes : peur, changement, acceptation, moments difficiles, etc.

C’est un vrai cadeau, très apprécié. Comme l’on apprécie la dernière partie du livre, qui illustre les positions et les techniques rencontrées tout au long du texte, mais regroupées ici dans la posture du guerrier (virabhadrasana en sancrit) avec leurs schémas, leurs noms en français et en sanskrit, des suggestions de liens de bibliographies et de sitographies, des informations sur l’auteure.

Les schémas des positions, où l’individu est stylisé, sont drôles et clairs ; elles sont indiquées en séquence, ou répétées en format plus grand dans la liste de toutes les postures.

Le format de ce livre nous permet de l’emporter avec soi sans problème, dans la poche avant de la valise. Il n’occupe pas plus de place qu’un agenda. Il nous servira certainement.

Je voudrais terminer cette critique avec un extrait choisi parmi ceux qui m’ont vraiment enthousiasmé(e), et que je partage totalement. Un extrait qui nous concerne tous, étudiants, étudiantes et professeurs de yoga :

« Beaucoup de personnes me disent souvent qu’elles ne sont pas bonnes en yoga. Je réponds toujours qu’en ce qui concerne le yoga, dire qu’on est « bon » ou « pas bon » n’a pas de sens.  Elles ont tendance à répliquer :  ̏Mais j’en fait depuis des années et je reste peu flexible˝.

Lorsque j’explique que le yoga ne concerne pas seulement les postures physiques mais qu’il s’agit de développer la force autant que la flexibilité, elles me regardent comme si j’étais folle. Tout récemment, après une conversation de ce genre, une amie a rétorqué :  ̏Mais alors, quel est l’objectif ? ˝. Je lui ai simplement demandé pour quelle raison elle le pratiquait. Elle m’a répondu que c’était parce que cela la laisse détendue et concentrée. Je lui ai assuré avec grand plaisir qu’elle était très bonne en yoga. » 


 

>> voir les 10 bonnes raisons de faire du yoga en voyage ! 


 

 

extrait du livre de Ellinghaus


L'équipe Macro Editions
L'équipe Macro Editions est heureuse de vos présenter son nouveau site. Chiara, Xavier et Sara sont là pour vous proposer le meilleurs des... Lire la biographie
L'équipe Macro Editions est heureuse de vos présenter son nouveau site. Chiara, Xavier et Sara sont là pour vous proposer le meilleurs des publications de MACRO EDITIONS. Nous espérons dans l'avenir de pouvoir augmenter l'équipe de rédaction pour couvrir le plus largement possible les thèmes abordés ici, que l'on pourrait résumer par :... Lire la biographie

3 partage(s)

Articles du Blog qui pourraient aussi vous intéresser


EXTRAIT - Horloge de la Nature
Cadeau EXTRAIT - Horloge de la Nature

Créez votre espace personnel MyMacro pour recevoir ce cadeau !

Recevoir EXTRAIT - Horloge de la Nature