Newsletter, hommages, Espace Achat et encore d'autres avantages. Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez
Le bien-être et le partage des connaissances depuis 1987
Accueil / Blog / Développement personnel

Comment gérer sa colère à l’aide du yoga ?

Développement personnel

Comment gérer sa colère à l’aide du yoga ?

Développement personnel

Comment gérer sa colère à l’aide du yoga ?
3 partage(s)

La colère est l’une des émotions les plus difficiles à gérer. Lorsqu’elle survient, elle monte rapidement et, une fois qu’elle est en nous, il est difficile de se contrôler


L'équipe Macro Editions

Difficile, mais pas impossible : pour le contrôle de la colère, comme pour celui des autres émotions, le yoga peut nous aider !

La colère : une émotion humaine qui fait plus de mal à nous-mêmes qu’aux autres

Il est normal de se mettre en colère, les émotions font partie de l’être humain. Il est bon de rappeler, cependant, que la colère nuit d’abord au sujet en est rempli plutôt qu’à l’objet contre lequel elle est dirigée.

Le yogi Patanjali, dans les Yoga Sutra, conseille de ne pas gaspiller notre temps et notre énergie avec ceux qui ne sont pas prêts à nous écouter, car cela perturbe notre esprit : “L’esprit devient paisible en cultivant [...] l’indifférence ou la neutralité envers ceux que nous percevons comme malveillants ou mauvais.” (Sutra 1.33).

Il est donc important de comprendre lorsqu’il faut prévenir la colère, et donc l’éviter, et lorsqu’il faut la canaliser, et donc la transcender.

Éviter la colère

Lorsqu’on s’indigne, on se sent moins en sécurité. La colère est intimement liée à la peur, à l’attachement et à l’auto-défense. Dans tous les cas, la colère est souffrance.

Quelques astuces pour la conscience de soi peuvent nous aider à développer un sain détachement afin de naviguer en toute légèreté à travers les inévitables conflits relationnels :

  • prendre la vie moins au sérieux et avec plus d’ironie ;
  • accepter les critiques comme étant utiles à notre croissance ;
  • ignorer celles qui proviennent de personnes pour lesquelles nous avons peu d’estime ;
  • distinguer si c’est notre ego qui est susceptible, trop sensible ou méfiant, ou si la situation est véritablement irritante, injuste et inacceptable ;
  • comprendre que l’autre agit toujours en fonction de ses pensées, de sa situation et de son karma.


En comprenant pleinement les raisons de certaines actions, nous commençons à prendre conscience des situations et des dynamiques de certaines de nos réactions... Et peut-être que certaines choses qui entravaient auparavant notre raisonnement, avec un peu d’observation et d’auto-analyse, finiront par ne plus nous toucher.

Gérer la colère

Il existe des situations dans lesquelles il est inévitable de se mettre en colère et où exprimer cette dernière est nécessaire. Comme toutes les émotions, il ne faut pas la réprimer. Même lorsqu’on pleure on a tendance à réprimer légèrement nos émotions. Le défi consiste donc à exprimer la colère sans être en colère.

Gandhi est une icône de cette sublimation : il était très en colère contre le gouvernement anglais à cause de son occupation de l’Inde. L’histoire raconte que Gandhi se retrouva un jour à table avec des officiers anglais. L’un d’entre eux le railla en disant : « Oh, à table, aujourd’hui, nous avons des porcs et des oiseaux ». Et Gandhi répondit : « Ne vous inquiétez pas, Monsieur, je ne vais pas m’envoler ». Voilà, Gandhi savait comment exprimer sa colère avec dignité et retenue grâce à l’arme de l’ironie.

Chaque émotion est une réaction interprétée par l’ego. Pour la transcender, il faut, avant tout, être dans un état d’équilibre et de détachement, et atteindre l’absence de dualité. Autrement, il y aura de la colère même dans l’amour. Le yoga nous enseigne que notre conscience doit avant tout reconnaître et comprendre cette émotion, et l’ego doit faire montre de patience, de confiance et de persévérance afin de parvenir au détachement et transformer une émotion négative en une opportunité de croissance.

Mais comment transcende-t-on une émotion ?


Il nous faut au moins deux instruments : une conscience permanente, qui empêche l’identification totale avec la colère et les schémas mentaux négatifs qui y sont liés ; et la pratique, que ce soit du yoga, de la méditation, ou d’autres techniques visant à retrouver équilibre et centrage.

Eckhart Tolle, dans Le Pouvoir du moment présent, donne un exemple de processus à suivre, étape après étape, pour maintenir la puissance de sa propre pensée consciente :

  1.  Focalisez votre attention sur les sensations en vous.
  2.  Reconnaissez qu’il s’agit de l’accumulation des expériences douloureuses vécues qui réémerge.
  3.  Acceptez son existence.
  4.  Ne soyez pas attaché à l’histoire du moi, je, mon. Ne laissez pas cette sensation devenir une pensée.
  5.  Ne portez pas de jugement.
  6.  Soyez présent et continuez à être un observateur de ce qui se produit en vous.
  7.  Prenez conscience, nous seulement de votre douleur émotionnelle, mais également de celui qui l’observe.


La méditation sur les émotions, d’origine tantrique, est une pratique particulièrement efficace, qui se base sur le fait de reconnaître toutes les émotions, bonnes ou mauvaises, en tant qu’énergie dont nous pouvons tirer parti.

  1.  Asseyez-vous confortablement.
  2.  Dirigez votre attention sur votre flux respiratoire qui arrive au centre du cœur.
  3.  Entrez dans l’espace du cœur. En inspirant, laissez votre conscience s’étendre, puis se relâcher lorsque vous expirez.
  4.  En maintenant votre conscience dans cet espace, pensez à une situation ayant provoqué un profond sentiment de lère. S’il n’y a pas de situation actuelle, souvenez-vous d’une expérience passée.
  5.  Tandis que l’émotion remplit votre esprit, abandonnez les pensées qui la concernent. Laissez partir le cadre, la situation, l’histoire du je, moi, mon.
  6.  Concentrez-vous uniquement sur l’énergie, sur la sensation qu’elle provoque dans votre corps.
  7.  Notez où elle se dépose et maintenez vos sensations dans l’espace du cœur.
  8.  Demeurez avec l’émotion. Laissez-la s’étendre, pénétrer chaque cellule de votre être.
  9.  Restez ainsi jusqu’à ce que l’énergie de la colère se dissolve dans la conscience.
  10.  Savourez la paix qui s’ensuit.


Écrit par
Silvia Segatori


L'équipe Macro Editions
L'équipe Macro Editions est heureuse de vous présenter son site internet. Chiara, Sara et Xavier sont là pour vous proposer le meilleur des... Lire la biographie
L'équipe Macro Editions est heureuse de vous présenter son site internet. Chiara, Sara et Xavier sont là pour vous proposer le meilleur des publications de MACRO EDITIONS. Nous espérons dans l'avenir pouvoir augmenter l'équipe de rédaction pour couvrir le plus largement possible les thèmes abordés ici, que l'on pourrait résumer par :... Lire la biographie

3 partage(s)

Articles du Blog qui pourraient aussi vous intéresser