Newsletter, Omaggi, Area acquisti e molto altro. Scopri MyMacro: Enregistrez-vous Entrez Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez
1987-2017 : 30 ans de Bien-être et de Connaissance

10 points essentiels sur l'illusion de la réalité

Écrit par: L'équipe Macro Editions | Actualités et Conspirations, News

10 points essentiels sur l'illusion de la réalité

1 - Une autre dimension

Alors que je me tenais sur le pas de la porte [de la librairie], mes pieds se sont fixés au sol, comme s’ils étaient aimantés et là, dans ma tête, j’ai entendu une « voix » ou une pensée très puissante qui disait : « Va jeter un coup d’œil aux livres du fond, là-bas. » La pression exercée sur mes pieds s’est arrêtée et je me suis dirigé, tel un zombi, vers le rayon que l’on m’avait indiqué.

J’ai tout de suite remarqué un livre au milieu des romans de gare, parce qu’il était différent des autres. J’ai lu la quatrième de couverture et là, j’ai appris que l’auteure était médium, guérisseuse et magnétiseuse. J’ai lu son livre en 24 heures et je me suis demandé si elle pouvait expliquer cette « présence » que j’expérimentais. [...] J’ai fait quatre séances avec elle.

Rien de notoire à signaler lors des deux premières séances, par contre, au cours des troisième et quatrième séances un voyage extraordinaire a débuté, un voyage qui a changé ma vie à jamais.

Alors que j’étais assis sur un tabouret, j’ai senti soudain que j’avais une toile d’araignée sur le visage. J’avais lu dans certains ouvrages que cela pouvait arriver quand d’autres dimensions essayaient d’entrer en contact avec vous. [Le monde que l’on voit] n’est qu’une fréquence réduite que l’on nomme lumière visible. Mais il est possible de capter d’autres dimensions qui ont un niveau de Conscience beaucoup plus avancé que celle de l’homme.

****

2 - Le monde est fou

Qui pourrait contester cette allégation visant à dire que le monde est fou quand on l’observe ne serait-ce que quelques minutes ?

  • Nous avons des banquiers qui nous prêtent de l’argent qui n’existe pas (le crédit) et qui en plus nous facturent des intérêts
  • des médecins qui soi-disant guérissent les malades alors qu’aux États-Unis le plus grand meurtrier se trouve être le traitement qu’ils ordonnent ;
  • on répond à la menace de cancer en tuant les patients avec de la chimiothérapie et de la radiothérapie détruisant le système immunitaire, laissant ainsi la voie libre à une prolifération de cette maladie et à bien d’autres encore ;
  • on nous vaccine pour stimuler le système immunitaire alors qu’en fait les vaccins le détruisent ;
  • les scientifiques nous expliquent comment tout fonctionne alors qu’ils n’ont pas la moindre idée de la vraie nature de la réalité, et par conséquent pas non plus la moindre idée de comment tout peut fonctionner ;
  • nous avons des professeurs qui enseignent aux enfants et aux jeunes les lois d’un système aliéné et ignorant aussi défaillantes et mensongères soient-elles ;
  • nous avons des hommes en habit religieux racontant à leurs fidèles que tout ce qu’ils ont besoin de savoir se trouve entre la première et la dernière page d’un livre unique, que ce soit la Bible, le Coran, le Talmud ou autre ;
  • et encore plus fou que cela, il y a dans le monde des milliards de personnes qui les croient.

****

3 - Où sommes-nous ?

Les écarts se creusent : Nous sommes arrivés à un point où plusieurs millions de personnes, aux quatre coins du monde, descendent dans la rue pour protester contre la situation économique, alors que l’écart se creuse entre les riches et les pauvres, un gouffre menant au chaos (calculé) puisque, pour la première fois dans l’histoire humaine, il a servi d’excuse (calculée) à la finance pour pratiquer le plus grand transfert de richesses du plus grand nombre à un noyau de personnes, des plus pauvres aux plus fortunés, des masses à l’élite. 

Nombreux sont ceux qui perdent leur maison et leur gagne-pain puisque les plans d’austérité ont fait disparaître l’aide « gouvernementale » (contributions) pour les plus démunis ; ces derniers sont ainsi restés sans ressources et sans aucun filet de sécurité pour faire face à ce mépris et à cette cruauté (calculés). Dans des pays comme la Grèce, certains parents en sont à vendre ou à abandonner leurs enfants car ils n’ont plus d’argent pour les nourrir. 

D’autres se suicident car ils n’ont plus aucun espoir, aucune échappatoire. En Grande-Bretagne, des milliers de personnes handicapées et de personnes âgées ne perçoivent plus les aides de l’État (financées par le contribuable) car les barèmes concernant l’inaptitude au travail ont changé. En même temps, le gouvernement ferme les lieux de travail pour personnes handicapées.

****

4 - Un monde d’injustices

Dans certaines parties du monde comme l’Asie, de nombreux petits exploitants agricoles se suicident, suite à leur naufrage financier orchestré par des sociétés comme Monsanto. Une des principales raisons à cela est la technologie Terminator de Monsanto, c’est-à-dire des plantes OGM qui sont stériles à la récolte, dont on ne peut pas réutiliser les semences, et que l’on est forcé de racheter chaque année.

En Amérique du Nord, des agriculteurs qui ne font pas de cultures OGM et qui n’en n’ont pas l’intention, se sont retrouvés ruinés car Monsanto les a assignés en justice pour avoir utilisé des graines OGM sans autorisation, alors que ces graines ont été portées par le vent ou tombées des camions qui les transportaient. Le fait même que Monsanto gagne continuellement ces procès montre bien que la soi-disant « justice » est sous la coupe de ces grandes sociétés et contre le peuple, et cela dans tous les pays.

Aujourd’hui, le président des États-Unis peut commanditer le meurtre de n’importe quel citoyen américain où qu’il soit dans le monde, il suffit qu’il le demande  : aucune preuve, ni procès sont requis. N’importe quel Américain peut être emprisonné indéfiniment sans inculpation, ni jugement. Si vous pensez que j’exagère, vérifiez par vous-même. C’est la loi aujourd’hui. On vole des enfants à leurs parents grâce à des services sociaux et à un service judiciaire sur le droit de la famille incroyablement corrompus.

****

5 - La solidité est une illusion

L’aspect solide n’est qu’une illusion. La physique quantique l’a prouvé et, ce faisant, a confirmé ce que les peuples autochtones et les individus à la conscience éveillée savent depuis la préhistoire. Le monde n’est pas « solide », pas même les murs qui vous entourent [...]

La science officielle nous enseigne que la matière « solide » est composée d’atomes, alors que la physique quantique a établi depuis longtemps que les atomes n’ont aucune solidité. Chaque atome est constitué de « vide » et des électrons gravitent autour d’un noyau qui lui-même n’est pas solide. [...]

Pour expérimenter le « monde », la bande de fréquence qui porte le nom de lumière visible, nous avons besoin d’un véhicule biologique, parce que notre Conscience vibre ou résonne trop rapidement pour interagir directement avec cette réalité. Son noyau ne résonne d’ailleurs pas du tout, comme je l’expliquerai plus tard.

Si l’on prend deux stations de radio ou deux chaînes de télévision émettant sur deux fréquences ou canaux différent, elles ne peuvent interagir l’une sur l’autre, ni même communiquer parce qu’elles sont sur des fréquences différentes qui sont inconciliables.

Il en va de même avec la Conscience. Pour que je puisse taper sur un clavier [...], nous (la Conscience) avons besoin de revêtir notre enveloppe extérieure, qui va résonner au sein de la gamme de fréquence que nous voulons expérimenter. Cette enveloppe ou ce véhicule est le corps humain ou l’ordinateur biologique.

 ****

6 - Le fléau de la norme

Quand on se libère de la pensée conventionnelle (programmée) et de la perception, on se retrouve à traiter certaines informations qui, si l’on se place du point de vue des « normes » prescrites, paraissent complètement folles.

Mais quelles sont ces « normes » politiques, scientifiques et académiques ? Ce sont simplement celles que la société (le système de contrôle qui dirige la société) a décrétées comme étant les « normes ». Elles n’ont rien à voir avec la vérité, puisque leur objectif est l’asservissement de l’esprit par le biais de l’ignorance de la vérité.

C’est pour cela que je dis qu’on se fait tous rouler. Tout est conçu pour nous empêcher de percevoir la vérité et, comme notre société est fondée sur les « normes », elle est donc fondée sur des leurres. Si vous essayez de comprendre l’humanité à partir de n’importe quel autre point de vue, vous vous mordrez toujours la queue. [...]

Les gens ne veulent pas penser qu’ils sont programmés et ils se persuadent qu’ils ne le sont pas. Beaucoup vont réagir avec agressivité ou dédain envers ceux qui possèdent un sens plus large de la réalité car, inconsciemment, cela leur rappelle leur propre programmation. Il n’existe pas de personnes plus asservies que celles qui se croient libres. Et cela peut commencer dès le plus jeune âge.

On voit bien ce qui se passe à l’école dès qu’un enfant est, en quelque sorte, différent du troupeau.

****

7 - Notre ADN peut être reprogrammé

Garjajev et son équipe de chercheurs ont prouvé que l’ADN pouvait être reprogrammé par des mots et des fréquences, mais les mots sont des fréquences. Tout est fréquence dans notre réalité. Ils ont découvert que l’ADN pouvait guérir avec des mots et des vibrations.

Comment pourrait-il en être autrement puisque c’est un émetteur-récepteur pouvant être façonné ou déformé par la nature des informations qu’il reçoit ? Cette équipe de chercheurs russes a transformé des embryons de grenouille en embryons de salamandre simplement en transmettant les informations génétiques de l’ADN de la salamandre.

Pouvoir guérir sans médicaments et sans chirurgie est tout à fait réalisable grâce à la génétique des ondes, mais le système de contrôle fera tout pour l’étouffer et arriver à ses fins méprisables. C’est ce qui s’est produit avec cette équipe de chercheurs étroitement surveillée par les autorités russes, elles-mêmes enfermées dans la toile mondiale de la répression et de l’escroquerie dont je vais parler.

Il est possible de guérir si nous communiquons avec notre propre ADN par le biais de la Conscience et les scientifiques russes ajoutent qu’en concevant l’ADN comme un émetteur-récepteur, il est facile d’expliquer ce qu’est l’intuition, la clairvoyance, la télépathie, la guérison spontanée et l’autoguérison, facile aussi de concevoir comment les hommes peuvent s’influencer les uns les autres, ou même influencer la météo. C’est une des explications, mais bien sûr, il y en a d’autres.

****

8 - Des crânes non-humains 

La Bible [nous dit] : « Les géants étaient sur la Terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu (des dieux) furent venus vers les filles des hommes… ».

En Bolivie, on a trouvé des squelettes mesurant 2,60 mètres. Les reptiliens et autres entités non humaines sont invariablement décrits par ceux qui les ont vus comme étant extrêmement grands : 2,50 m en moyenne.

Les anciennes civilisations ont rapporté que les « géants » se sont fait la guerre autrefois. On a découvert des crânes allongés qui ne peuvent en aucun cas avoir de relation avec les hommes tels que nous les connaissons, la partie supérieure du crâne étant différente de celle du crâne de l’Homo sapiens. Certains sont beaucoup plus gros que les crânes humains et les dents n’ont pas la même implantation.

Le musée d’Ica, au Pérou, abrite bon nombre d’entre eux et ils n’ont pas les caractéristiques de crânes d’humanoïdes. De pareils crânes, dont certains ont été datés de plus de 4 000 ans, ont été découverts un peu partout dans le monde et les tests ADN pratiqués sur certains d’entre eux, ont conclu qu’ils appartenaient à une entité à moitié humaine et à moitié « autre chose ». Il a toujours été signalé que les « extraterrestres » de type gris avaient des crânes de forme allongée.

Les anthropologues de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire du Mexique ont aussi trouvé, en 2012 dans leur pays, 13 squelettes au crâne allongé, apparemment la première découverte du genre dans cette région du monde.

****

9 - Les archontes

Un cinquième des textes trouvés à Nag Hammadi se focalise sur des entités manipulatrices non humaines, qui ont pour nom archontes et qui se sont insinuées dans l’esprit des hommes pour influencer et diriger la perception de la réalité.

C’est précisément ce que je dis depuis longtemps : ceux qui manipulent la société humaine ne sont pas, proprement dits, des extraterrestres (bien que ce mot signifie « habitant d’une planète autre que la Terre »).

J’ai toujours préféré parler d’être inter dimensionnels parce qu’ils opèrent sans être vus par les hommes, au sein d’une bande de fréquence allant au-delà de la lumière visible et du royaume de notre champ électromagnétique. Ils ne peuvent rester dans notre monde que peu de temps en raison de l’incompatibilité vibratoire et de la nature de notre atmosphère.

Si vous voulez, c’est un peu comme si on envoyait une personne dans un lieu au niveau de radiation élevé : elle ne peut y rester qu’un un certain temps avant d’être irradiée.

J’ai dit que cette force prenait une forme reptilienne, mais pas seulement. Les textes gnostiques de Nag Hammadi font référence aux entités reptiliennes et aux entités classiques, tels les gris, comme des expressions de ces archontes. 

****

10 - Des preuves

Ces envahisseurs, obsédés par la génétique et la technologie, apparaissent sous des noms différents dans les anciennes cultures de notre monde. Une fois que l’on sait que ces différents noms représentent tous la même force, tout devient logique.

On décrit principalement les envahisseurs comme étant des reptiliens, bien qu’il en existe sous différentes apparences, dont ceux que l’on connaît sous le nom de gris, avec leur crâne élargi et leurs grands « yeux » noirs. [...]

J’ai rencontré l’artiste espagnol Robert Llimos en 2010 quand je me suis rendu à Barcelone pour une conférence. Il m’a raconté qu’un jour, lors d’un voyage au Brésil, il était à la campagne seul et en train de peindre un paysage, quand un vaisseau, qui pour lui faisait 50 mètres d’envergure, est descendu devant lui et est resté en vol stationnaire pendant deux heures.

À cette époque, Robert ne savait rien sur les entités reptiliennes ou les réalités des « autres mondes », tout comme il n’avait jamais entendu parler de moi et de mon travail. Alors qu’il regardait le vaisseau, il a aperçu deux entités reptiliennes, un mâle et une femelle, se tenant derrière la seule fenêtre ouverte.

Il ne se souvient pas d’avoir été pris à bord, mais s’il l’a été, il ne peut certainement pas s’en souvenir en raison des diversions mentales et des pare-feux dont ils se servent. Toutefois, comme il avait son chevalet et ses peintures, il a été en mesure de retranscrire ce qu’il a vu.

 

****

 David ICKEL'illusion de la réalité, on se fait tous rouler !

LIVRE David Icke

Toutes les publictions de David Icke parues chez Macro Editions sont disponibles ici !

 

 



Cela pourrait vous intéresser