Newsletter, hommages, Espace Achat et encore d'autres avantages. Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez
1987-2017 : 30 ans de Bien-être et de Connaissance

À la rencontre du cycle de la Lune... Rouge !

Écrit par: L'équipe Macro Editions | Médecines alternatives, Santé et Bien-être

À la rencontre du cycle de la Lune... Rouge !

Chaque mois, le corps de la femme subit une série de changements, dont beaucoup ont lieu sans qu’elle en ait conscience.

Les cycles menstruels féminins et lunaires sont étroitement liés, le corps de la femme reflétant les phases de la lune.

Ces changements peuvent inclure des variations dans :

  • l’équilibre des hormones,
  • la température vaginale,
  • la composition et la quantité des urines,
  • le poids corporel,
  • mais aussi dans la concentration des vitamines,
  • la rétention d’eau,
  • le rythme cardiaque,
  • le volume et la consistance des seins,
  • la consistance des sécrétions vaginales,
  • ou encore dans le niveau de concentration,
  • la vue et l’audition,
  • les facultés psychiques,
  • le seuil de douleur,
  • et dans bien d’autres encore.

Il est important que chaque femme prenne conscience de la façon dont réagit son corps au cours de son cycle si elle veut comprendre l’influence qu’a ce dernier sur sa personnalité et sur ses énergies créatrices.

Le cycle menstruel chez la plupart des jeunes filles, les premières règles surviennent vers l’âge de douze ans et instaurent un cycle d’approximativement vingt-huit jours, cette durée pouvant varier de quatorze à plus de trente jours. Ce cycle fera partie intégrante de la vie d’une femme jusqu’à l’âge de quarante-sept ans environ, sauf en cas de grossesse ou d’aménorrhée due à des facteurs physiologiques.

Le cycle menstruel physiologique comporte quatre phases :

  1. préovulatoire,
  2. ovulatoire,
  3. prémenstruelle
  4. et menstruelle.

Dans chacun des deux ovaires se trouvent des agrégats de cellules appelés follicules, qui contiennent des oeufs, ou ovocytes, immatures. Durant la phase pré-ovulatoire, un follicule mûrit, sécrétant une hormone, l’oestrogène, qui stimule les seins et la paroi utérine. Vers le quatorzième ou seizième jour du cycle, le follicule éclate, libérant l’ovocyte : c’est la phase ovulatoire.

Certaines femmes peuvent ressentir des symptômes physiques propres à l’ovulation, parmi lesquels une douleur dans la région pelvienne, des saignements ou des traces de sang de mi-cycle, une augmentation de la sensibilité ou du volume des seins, ou des fringales. Après l’ovulation, le follicule devient un « corpus luteum » (ou corps jaune) qui sécrète à la fois de la progestérone et de l’oestrogène.

La progestérone prépare la paroi utérine à la fécondation. Si la fécondation n’a pas lieu, le corps jaune dégénère progressivement et les taux de progestérone et d’oestrogène baissent au cours de la phase prémenstruelle. Enfin, la paroi utérine commence à se désintégrer, déclenchant le saignement de la phase menstruelle.

La variété des symptômes prémenstruels d’ordre physiologique et émotionnel est assez large et chaque symptôme peut affecter les femmes à des degrés divers. Parmi les plus courants, on compte les suivants :

  • maux de dos,
  • étourdissements,
  • migraines,
  • fringales de sucre et de glucides,
  • sensibilité et gonflement des seins,
  • cystites,
  • crampes,
  • rétention d’eau,
  • fatigue,
  • manque de concentration,
  • allergies,
  • irritabilité,
  • sautes d’humeur,
  • hostilité et dépression.

Entre la puberté et la ménopause, un large pourcentage des femmes ressent des symptômes prémenstruels à un degré plus ou moins élevé.

Il existe de nombreux traitements pouvant être utilisés pour aider à soulager ces symptômes, allant de l’apport de vitamines et de minéraux dans le régime alimentaire aux massages et à l’aromathérapie, mais aucune de ces méthodes ne prend en compte le lien que la femme possède déjà avec son propre utérus, par l’intermédiaire de son subconscient.

"Les traitements physiques ont tendance à considérer la menstruation

comme un état purement organique, indépendant de l’esprit."

Mais si une femme peut arriver à comprendre son cycle, à accepter les changements et à devenir fidèle à sa vraie nature, alors elle pourra retrouver l’équilibre de son cycle.

Cela ne signifie pas qu’une femme doit renoncer à utiliser toutes les méthodes possibles pour soulager un symptôme physique, mais qu’elle devrait renoncer à combattre ces symptômes pour les accepter comme faisant partie intégrante d’elle-même.

Cela n’est bien évidemment pas toujours facile à faire lorsque l’on est sujette à une déprime prémenstruelle ou que l’on est pliée en deux par la douleur des saignements !

Bien que les changements physiologiques du cycle menstruel soient aujourd’hui mieux reconnus dans la société, les changements intérieurs qui affectent la sexualité, la spiritualité et la créativité sont encore largement ignorés.

Ainsi que nous l’avons montré précédemment, les cycles menstruels féminins et lunaires sont étroitement liés, le corps de la femme reflétant les phases de la lune ; mais le cycle lunaire n’est pas seulement le calendrier du corps de la femme, il peut aussi influencer son cycle.

le cycle de la lune rouge - RED MOON - Miranda Gray Le cycle de la Lune

 

 La durée moyenne du cycle lunaire synodique est de vingt-neuf jours, douze heures et quarante-quatre minutes. Durant la phase de la nouvelle lune, la face lumineuse de la Lune est détournée de la Terre puis, après quelques jours, le croissant de la lune ascendante devient visible. Ce croissant grandit progressivement jusqu’à atteindre le stade de la demi-lune, visible à l’horizon au coucher du soleil.

La lune devient ensuite de plus en plus lumineuse jusqu’à ce qu’elle soit pleine et qu’elle se lève lorsque le soleil se couche. Après sa phase pleine, la lune perd de sa luminosité jusqu’à ce que le soleil et la lune se lèvent ensemble.

La plupart des femmes interagissent avec le cycle lunaire selon une des deux façons suivantes : leur menstruation coïncide soit avec la phase de la pleine lune, soit avec la phase de la nouvelle lune – une observation faite dans l’ouvrage The Wise WoundLa Sagesse de la blessure », non traduit), de Penelope Shuttle et Peter Redgrove.

La durée du cycle féminin peut ne pas être exactement identique à celle du cycle lunaire, mais elle peut se prolonger ou se raccourcir de telle sorte que les règles surviennent chaque mois vers les périodes de pleine lune ou de nouvelle lune.

Exercice (Dans le chapitre 1), vous avez noté dans votre journal intime les phases lunaires pertinentes. Commencez à présent à repérer les phases et les positions exactes de la lune dans le ciel. Si possible, sortez pour observer la manière dont la lumière de chacune des différentes phases influence la façon dont vous vous sentez sur le plan émotionnel et intuitif. Essayez d’imaginer les énergies féminines correspondant à chaque phase : elles peuvent prendre la forme de déesses antiques, de femmes que vous considérez comme des archétypes pour chaque phase, ou d’une musique, d’animaux, de saisons ou de motifs abstraits.

Pour acquérir une meilleure compréhension des modifications qui affectent votre créativité, il est nécessaire d’examiner les énergies des quatre phases de la menstruation et de la lunaison. Il est toutefois important dans un premier temps que les informations que vous avez recueillies chaque mois soient présentées sous une forme dont vous pouvez vous servir pour déceler des schémas récurrents.

****

Cet article peut aussi vous intéresser elle concerne une méthode efficace contre de nombreux troubles : abdomen proéminent, atonie vaginale, problèmes menstruels et gynécologiques, incontinence urinaire, jusqu’aux prolapsus pelviens :

 Une gymnastique vitale et intime pour les femmes : Le pelvis constitue le « centre » de notre corps. 

Si cette partie est fragilisée, le corps entier l’est également...   [lire la suite ici]   

****

Extrait du livre "LUNE ROUGE"

de Miranda Gray aux éditions Macro  

LUNE ROUGE LIVRE

(cliquer sur l'image pour vous procurer le livre) 



Cela pourrait vous intéresser