Newsletter, hommages, Espace Achat et encore d'autres avantages. Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez
1987-2017 : 30 ans de Bien-être et de Connaissance
Accueil / Blog / Médecines alternatives

Métaux toxiques : réalité ou science-fiction ?

Médecines alternatives

Métaux toxiques : réalité ou science-fiction ?

Médecines alternatives

Métaux toxiques : réalité ou science-fiction ?

Vous êtes-vous déjà penchés sur le sujet des métaux toxiques et autres poisons environnementaux ?


L'équipe Macro Editions

Vous êtes priés de bien réfléchir, pas plus de dix secondes, avant de choisir parmi l’une des réponses suivantes :

a) Non, je ne crois pas.

Si c’est ce que vous avez répondu avant de lire la quatrième de couverture de ce livre, alors vous savez peut-être plus ou moins, comme tant d’autres personnes, ce qu’est un métal toxique, mais sans faire la différence avec un métal lourd. De plus, vous n’avez peut-être pas la moindre idée de l’endroit où se trouvent les métaux « toxiques », tout en sachant bien que l’environnement est en général pollué.

Vous savez peut-être, en revanche, qu’on peut trouver les métaux toxiques dans une vaste gamme de produits, mais les déclarations des fabricants vous rassurent, eux qui affirment qu’il s’agit de quantités si infinitésimales qu’elles n’entraînent aucun risque pour l’organisme humain.

J’ai été, par exemple, stupéfaite d’entendre la réponse de l’une de mes amies et camarades de médecine à l’université. Je l’avais vu donner à son enfant un tas de comprimés contre les aigreurs d’estomac et lui avais demandé si elle savait :

"... que ces comprimés contenaient de l’aluminium :

« Et alors ? Où est le problème ? ».

Ce fut la goutte d’eau qui me poussa

à sacrifier des nuits entières pour rédiger ce livre au plus vite ! "

Eh bien, ce texte pourrait justement vous réserver de mauvaises surprises, car non seulement on trouve des métaux toxiques dans les endroits les plus inattendus et inimaginables, mais ceux-ci peuvent aussi aggraver, si ce n’est provoquer, un grand nombre de maladies.

Grâce au ciel, il existe des façons de se défendre, et ce livre vous expliquera comment prévenir, limiter ou traiter les dégâts provoqués par les métaux toxiques et les autres poisons présents dans l’environnement.

b) Je sais ce que sont les métaux toxiques, mais je ne crois pas à leur nocivité.

Comme je l’explique dans ce livre, il ne s’agit pas de croire ou de ne pas croire, mais de vérifier des faits scientifiquement démontrés : physiologiquement parlant, le niveau acceptable de métaux toxiques dans les tissus est équivalent à 0,00.

En effet, quand l’organisme humain, une machine au design parfait, a été « conçu », le « créateur-designer » n’a pas tenu compte de la présence dans l’environnement de quantités très importantes de métaux toxiques et d’agents polluants ; nous ne possédons donc aucun mécanisme capable d’éliminer ces toxines, si ce n’est en quantités minimes. Celles-ci finissent donc par s’accumuler dans les tissus.

Les métaux toxiques ne provoquent pourtant pas tous les mêmes effets, et je considère que c’est là l’une des raisons pour lesquelles seuls quelques rares médecins se penchent sur la question.

Dans ce livre, j’explique comment et pourquoi les métaux toxiques sont très souvent nuisibles à la santé, et j’explique aussi pourquoi certaines personnes pourraient ne jamais s’apercevoir qu’elles sont intoxiquées, alors que d’autres souffrent des symptômes de cette intoxication parfois depuis leur plus tendre enfance.

c) Je m’inquiète tellement des effets nocifs des métaux toxiques, ainsi que de ceux des chemtrails et de la plante antiparasitaire qu’on a mise, contre mon gré, dans le bureau où je travaille, que je songe à porter un masque chirurgical.

Hum… no comment ; la réponse parle d’elle-même. Malheureusement, beaucoup de gens, par exemple au Japon, portent déjà des masques pour se défendre contre les fumées des pots d’échappement. Si ça continue comme ça, nous allons bientôt devoir faire pareil !


d) Cela fait un moment que je me renseigne à ce sujet. J’apprécie que ce livre ait été publié, car j’espère apprendre quelque chose de nouveau. J’aimerais surtout savoir ce qu’il est possible de faire pour éviter les problèmes de santé.

J’imagine, et j’espère, que la plupart des lecteurs ont choisi cette dernière réponse. Les mieux renseignés auront sans aucun doute entendu parler de la chélation par injection intraveineuse avec de l’acide éthylène diamine tétraacétique (EDTA).

Ce traitement est appelé « chélateur » (du grec khêlê, qui signifie « pince »), car l’EDTA « se lie » aux métaux toxiques, comme un crabe qui attrape ses proies avec ses pinces, et les élimine de l’organisme. Nous parlerons aussi, bien sûr, de ce traitement dans le livre, mais il s’agit malheureusement d’une méthode difficile à pratiquer, onéreuse et présentant toute une série d’inconvénients, inévitables dans certains cas, même s’il s’agit de la procédure classique.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est souvent possible d’administrer l’EDTA autrement que par injection intraveineuse et qu’il existe d’autres agents chélateurs, plus « intéressants » dans tous les sens du terme.

Ce dont je peux témoigner, ainsi que d’autres médecins et thérapeutes qui pratiquent ce traitement depuis de nombreuses années aux États-Unis, en Russie, en Allemagne et dans d’autres pays encore.

****

EXTRAIT du livre de Fiamma Ferraro :

Se débarrasser des métaux toxiques
Guérir et prévenir les effets nocifs grâce au traitement par chelation

(télécharger le sommaire)

Livre sur les métaux toxiques 

 


L'équipe Macro Editions
L'équipe Macro Editions est heureuse de vos présenter son site internet. Chiara, Sara et Xavier sont là pour vous proposer le meilleur des... Lire la biographie
L'équipe Macro Editions est heureuse de vos présenter son site internet. Chiara, Sara et Xavier sont là pour vous proposer le meilleur des publications de MACRO EDITIONS. Nous espérons dans l'avenir de pouvoir augmenter l'équipe de rédaction pour couvrir le plus largement possible les thèmes abordés ici, que l'on pourrait résumer par... Lire la biographie

Articles du Blog qui pourraient aussi vous intéresser