Newsletter, hommages, Espace Achat et encore d'autres avantages. Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez
Le bien-être et le partage des connaissances depuis 1987
Accueil / Blog / Nouvelle sagesse

Où trouver notre potentiel énergétique, où trouver notre Aura ?

Nouvelle sagesse

Où trouver notre potentiel énergétique, où trouver notre Aura ?

Nouvelle sagesse

Où trouver notre potentiel énergétique, où trouver notre Aura ?
9 partage(s)

"L’électricité signifie tout pour moi… Le jour où nous saurons exactement ce qu’est l’électricité sera la date la plus importante de l’histoire de l’humanité." Nikola Tesla (1856-1943)


L'équipe Macro Editions

Depuis combien de temps l’homme a-t-il connaissance de l’existence de l’énergie vitale, de la bioénergie et donc directement de l’aura ? Depuis plus de 5 000 ans, les Chinois, les Indiens et les Égyptiens connaissent bien les substances métaphysiques auxquelles ont été attribuées des caractéristiques différentes et souvent mystiques.

Nous avons ainsi le qi, une notion essentielle de la culture chinoise ancestrale. Cette notion conçoit une polarité appelée yin et yang au sein de laquelle on doit trouver un équilibre afin que le corps puisse fonctionner correctement et être en bonne santé. Par exemple, on croit que la capacité de surmonter la maladie réside dans le bon équilibre du yin et du yang. L’application pratique de cette notion se retrouve dans l’acupuncture, médecine chinoise ancestrale regroupant un grand nombre d’adeptes dans le monde entier. On l’utilise de façon préventive afin de protéger contre les maladies.

On raconte que dans un passé lointain, certains « abonnés » payaient les acupuncteurs afin de ne jamais tomber malades. Si cela arrivait, le praticien devait les rembourser. Dans la tradition indienne, on évoque également l’existence d’une énergie vitale universelle appelée prana que les êtres vivants absorbent par l’air qu’ils respirent. En Inde, il est inimaginable de vivre sans elle. Ainsi, de nombreuses techniques de yoga et de méditation se sont développées en Inde afin de maîtriser cette énergie vitale. Grâce au grand nombre de livres publiés à ce sujet, le yoga indien et les techniques de méditation ont également suscité un grand intérêt dans nos cultures occidentales.

De nombreuses preuves matérielles montrent également que dans l’Antiquité, les Égyptiens avaient une grande connaissance de l’énergie vitale universelle. Ils connaissaient apparemment des traitements par bioénergie, fabriquaient des talismans pour se protéger et prédisaient également l’avenir. C’est à cause de ces pratiques que certains pays voisins les considéraient comme des magiciens. Ce riche patrimoine culturel et historique, qui a influencé de nombreuses civilisations, est une vraie mine de renseignements sur la culture de l’Égypte antique et offre une étude incroyablement intéressante aux historiens et aux mystiques. D’autres civilisations, grandes ou petites et qui ne sont pas mentionnées ici, ont, d’une façon ou d’une autre, montré qu’elles avaient une connaissance approfondie de l’utilisation de la bioénergie. Tout ceci pour dire que l’étude de cet aspect de la nature humaine a été injustement négligée.

 autre exemple d'aura
 Exemple d'Aura : Thangka tibétain du XVIIIe siècle, représentant Tārā verte (Samaya Tārā Yogini); autour de la divinité, l'aura est dessinée, Rubin Museum of Art. (source : image wikipédia)

 

Qu’est-ce que l’aura ?

Le concept de l’aura humaine en tant que corps lumineux à l’intérieur du corps humain est vieux de milliers d’années. Les représentations religieuses de l’Égypte, de l’Inde, de la Grèce antiques ainsi que celles de civilisations moins connues confirment tout cela. Dans son livre, Future Science1, John White a étudié 97 civilisations, grandes ou petites, et a trouvé le même nombre de noms différents pour les phénomènes se rapportant à l’aura. Corps d’énergie, corps subtil, corps astral, corps éthérique, corps fluide, corps Bêta, double éthéré ou autres sont les termes les plus connus pour nommer la source de lumière qui émane du corps physique.

Les clairvoyants, doués de capacités extralucides peuvent contrôler les couches lumineuses représentant l’extension d’énergie du corps physique. Le scientifique russe Semion Davidovitch Kirlian a découvert, en 1939, le procédé pour matérialiser sur cliché l’aura humaine. Grâce à un dispositif permettant de produire des champs à haute fréquence et des substituts métalliques pour prendre des photographies en lumière visible, il a été en mesure de prendre, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, une photographie de l’énergie autour de sa propre main. 

photographie ara doigt
Exemple d'une photographie à haute fréquence
de l'aura d'un doigt humain
auteur : Plínio Ganzer (source wikipedia)

Dans son laboratoire improvisé, il a étudié la façon dont les émotions, l’humeur, la maladie, les pensées ou l’effort physique provoquent des changements dans l’énergie corporelle. Kirlian n’a fait que confirmer ce qui était connu depuis déjà longtemps par les personnes aux capacités extrasensorielles. L’étude de l’aura en laboratoire a montré qu’elle avait des caractéristiques électrostatiques, magnétiques, électromagnétiques, acoustiques, thermiques et visuelles très spécifiques. Grâce aux tests sur le contenu interne de l’aura, on a pu conclure qu’un grand nombre de phénomènes étranges, se produisant dans le corps éthérique, proviennent du feuillet plasmique dans lequel se trouvent les particules qui composent l’aura.

Le plasma est un état très particulier de la matière dans laquelle on la retrouve sous forme de plusieurs particules ionisées. Le quatrième état de la matière montre certaines caractéristiques physiques qui incitent les physiciens à considérer cet état comme se situant entre matière et énergie. Dans le domaine du bioplasma (de la bioénergie), certaines recherches ont conduit à des résultats inattendus comme le fait que certaines particules composant l’aura sont de nature subatomique. En progressant dans la recherche sur le bioplasma, nous pouvons certainement nous attendre à beaucoup plus que ce que nous avions imaginé, nous dit Wolfgang Hätscher-Rosenbauer.

Nous aurons bientôt des réponses à certaines questions essentielles sur l’existence humaine, questions que l’on se pose depuis des temps immémoriaux et qui ont souvent été source de mystifications et de délires.

Voir l’aura

On peut voir l’aura dans tout organisme vivant. Ceux qui en ont fait l’expérience disent avoir vu une sorte de brume scintillante tout près du corps. Ce scintillement se voit dans l’obscurité, mais il faut pour cela s’être exercé et surtout avoir des aptitudes particulières pour y arriver. Autour des plantes et des animaux, l’aura occupe une place assez restreinte. De même, chez les personnes dont l’aura est peu développée, cette dernière sera en apparence complètement identique à celle des plantes ou des animaux. Elle occupera une petite zone tout autour du corps en réfléchissant une couleur bleu foncé. Une aura développée est tout à fait différente. Elle peu prendre des dimensions bien plus importantes. Ainsi, une personne qui observe une aura dans une pièce ou un espace clos ne peut voir ni sa vraie dimension ni sa taille.

Une observation longue et attentive permettra de déterminer que le développement de l’aura nécessite certaines étapes et que l’aura prend une forme donnée pouvant être dessinée ou décrite compte tenu de son caractère stable. Une aura humaine développée peut avoir un diamètre d’une centaine de kilomètres et mis à part la couleur bleue que nous avons déjà mentionnée, le rouge, le orange et le jaune peuvent aussi faire partie de sa composition. Développer une aura en suivant toutes les étapes doit être un acte conscient et il faut être sensibilisé au fait que l’aura existe. Des tests ont montré que si l’on n’a pas connaissance de l’enveloppe éthérée ni des mécanismes qui contribuent au développement de l’aura, aucun changement sur notre fluide invisible n’opèrera. Même si vous connaissez les mécanismes spécifiques du développement de l’aura, il faut y apporter une surveillance régulière afin d’avoir un aperçu de la dynamique et des étapes de ce développement.

Observer l’aura

En raison des multiples avantages qu’offre l’observation de l’aura lors du développement de l’enveloppe éthérée, il est nécessaire de connaître au moins l’une des méthodes de détection de l’aura. Un tel travail doit être effectué avec un groupe d’au moins deux personnes, car vous ne pouvez pas observer votre propre aura, sauf par la radiesthésie. Il existe deux méthodes de base pour observer l’aura :

1) L’observation visuelle de l’aura

Il faut malheureusement avouer que cette méthode de détection n’est pas à la portée de tout le monde. La raison en est que tout le monde n’a pas la capacité de voir dans l’obscurité. C’est le seul obstacle à cette méthode. Ceux qui en ont la capacité seront en mesure de percevoir clairement une lumière autour du corps. Une meilleure résolution optique est assurée par la fovéa, la région de la rétine où la vision des détails est la plus précise, et qui comporte des cellules spéciales sensibles à la lumière. Ces cellules sont divisées en deux groupes : les cônes et les bâtonnets. La vision nocturne est assurée par les bâtonnets.

clairvoyance de l'aura
Voici comment un clairvoyant perçoit l’aura d’une personne ayant atteint un certain développement de son aura.

 

Voici des exercices simples permettant de voir une aura, même pour ceux qui ont des difficultés à voir dans l’obscurité. La condition de base pour le bon déroulement de cet exercice est de mettre une lumière tamisée dans la pièce et qu’un des murs soit sombre pour aider à voir l’aura ou des fragments de l’aura. Si vous respectez ces consignes très simples, vous pouvez pratiquer l’exercice. Étendez vos bras devant vous, vos mains se faisant face. Après une observation plus ou moins longue de l’espace qu’il y a entre vos mains, vous allez voir apparaître votre propre aura sous forme de brouillard ou de vapeur.

Comme vous ne pouvez pas être sûr de ce que vous voyez, il est donc préférable de faire cet exercice en groupe afin que vos partenaires puissent en être témoins. L’exercice suivant est l’observation de l’aura d’un de vos partenaires se tenant devant un fond sombre et dans une pièce partiellement obscurcie. Vous devez orienter votre attention juste au-dessus de son cuir chevelu. Avec un peu de concentration, vous devriez voir une lumière d’un blanc éclatant entourant tout le corps, comme le montre la figure 16. Une fois habitué à ce genre d’exercice, vous serez en mesure de voir d’autres formes de manifestation de l’aura comme le montre l’image.

2) La détection par les mains

La détection de l’aura par les mains est une bonne méthode pour suivre son expansion sur une longue période de temps. L’avantage de cette méthode par rapport à la précédente est que ce type d’observation peut être effectué à n’importe quel moment de la journée sans aucune préparation spéciale. Toutefois, cette méthode d’observation de l’enveloppe éthérée comporte certaines limites en ce qui concerne l’application pratique de ce procédé. Certaines personnes, pour raisons médicales ou autres, ont hérité d’une aura « sensible » et font preuve de clairvoyance pour observer l’aura par les mains. Ces personnes sont en mesure d’accéder plus rapidement et plus facilement à la mise en oeuvre de cette pratique en fait relativement simple, mais aussi extrêmement puissante qui permet d’étudier l’aura humaine.

observer la croissance de l’aura avec sa main.
Un clairvoyant observe la croissance de l’aura avec sa main.

 

Il a été prouvé que le nombre de personnes ayant des prédispositions pour utiliser cette méthode est assez important. Il est conseillé de surveiller la croissance de l’aura au sein d’un groupe de plusieurs personnes, car il se trouvera au moins un membre du groupe qui aura la capacité d’utiliser cette méthode. Voici en quoi il consiste : Les coudes sont pliés et les mains se font face à la distance que vous voulez. Vous les rapprochez jusqu’à ce 2 ou 3 cm les séparent, puis vous écartez les mains et vous les ramenez à l’endroit de départ en faisant un mouvement circulaire, comme sur la figure 17. Au cours de cet exercice, vous devriez sentir la présence invisible d’un liquide épais entre les paumes de vos mains. Tel est le but de cet exercice qu’il faut pratiquer cinq à dix minutes.

Un autre exercice se pratique avec un partenaire. Votre partenaire est debout ou couché, et vous approchez lentement votre main ouverte de son enveloppe éthérée. Dès que vous sentez une pression sur la paume de votre main, c’est que vous entrez dans la zone aurique de votre partenaire. Si vous maîtrisez ce dernier exercice, vous serez alors en mesure de suivre le développement de l’aura comme cela a été fait lors des observations décrites dans ce livre. Les deux exercices décrits sont extrêmement utiles pour celui qui pratique l’observation, mais aussi pour la personne sur laquelle elle est réalisée. Il existe en effet beaucoup de similitudes avec la thérapie bioénergétique utilisée pour soigner les maladies : vous renforcez le potentiel bioénergétique de l’aura.

EXTRAIT du livre "AURA – développez votre potentiel énergétique" de Goran Tasic. Si l'aura vous intéresse, ces articles pourraient aussi vous plairent : - Le corps subtil, enfin une encyclopédie de l’anatomique énergétique pour tous ! : " une encyclopédie de l’anatomie des énergies subtiles, les structures des énergies qui sous-tendent la réalité et notre corps physique." - Comment activer son potentiel d’auto-guérison… russe ? : "Chaque processus de guérison est l’action exclusive d’une auto-guérison." - La médecine du futur… Serions-nous à l’aube d’une révolution médicale ? :  "Loin de la conception cartésienne de l'être humain, des scientifiques sont en train de prouver l'existence de champs énergétiques liant le corps, l'esprit et l'environnement."


L'équipe Macro Editions
L'équipe Macro Editions est heureuse de vous présenter son site internet. Chiara, Sara et Xavier sont là pour vous proposer le meilleur des... Lire la biographie
L'équipe Macro Editions est heureuse de vous présenter son site internet. Chiara, Sara et Xavier sont là pour vous proposer le meilleur des publications de MACRO EDITIONS. Nous espérons dans l'avenir pouvoir augmenter l'équipe de rédaction pour couvrir le plus largement possible les thèmes abordés ici, que l'on pourrait résumer par :... Lire la biographie

9 partage(s)

Articles du Blog qui pourraient aussi vous intéresser