Newsletter, hommages, Espace Achat et encore d'autres avantages. Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez
Le bien-être et le partage des connaissances depuis 1987
Accueil / Blog / Médecines alternatives

Mirzakarim Norbekov, l’homme qui aime la vie et la fait aimer

Médecines alternatives

Mirzakarim Norbekov, l’homme qui aime la vie et la fait aimer

Médecines alternatives

Mirzakarim Norbekov, l’homme qui aime la vie et la fait aimer

Vous est-il déjà arrivé de rencontrer ces personnes auprès desquelles votre vie prend soudain plus de sens et vos problèmes se résolvent facilement et rapidement ?


L'équipe Macro Editions

Vous est-il déjà arrivé de rencontrer ces personnes auprès desquelles votre vie prend soudain plus de sens et vos problèmes se résolvent facilement et rapidement ?

Des personnes avec qui vous parvenez instantanément à trouver toutes les réponses à vos questions ?

De ces personnes se dégage une force, une sagesse, une générosité, des connaissances, de la bonté et de l’amour. Une lumière infinie émane d’elles, et pourtant elles demeurent simples et modestes.

Près d’elles, on se sent toujours en sécurité car elles sont totalement fiables. Elles vous donnent la volonté d’aller de l’avant et de vaincre !

Permettez-moi de vous présenter l’une de ces personnes : Mirzakarim Sanakulovich Norbekov, auteur de l’ouvrage La Sagesse de l’âne.

Un maître de vie

Nous vous avons déjà parlé de cet homme et de sa vie. Pour certains, son nom est associé à la récupération de la vue ou de la santé, pour d’autres à la création de leur identité et à leur croissance spirituelle, pour d’autres encore à tout cela à la fois.

Mirzakarim attire les gens comme une planète géante attire les corps célestes plus petits par sa gravité. Quiconque entre en contact avec ses pensées par le biais de ses livres, de ses séminaires ou de ses ateliers, entreprend un voyage inoubliable dans son monde intérieur, plein de découvertes et d’aventures.

Sa méthode, le système Norbekov, ou « Comment se libérer des lunettes, des cicatrices et des maladies chroniques », a transformé la vie de très nombreuses personnes.

Au long de ce passionnant parcours, il y a de nombreuses épreuves à surmonter et de nombreux triomphes. Cet homme extraordinaire est incroyablement plein de ressources, curieux comme un enfant, talentueux, courageux, déterminé, audacieux comme un guerrier, responsable, sage, calme et patient comme un véritable maître.

Son plus grand désir est d’être rempli d’amour de la vie.

Que dit de lui-même Mirzakarim Norbekov ?

« Je me demande souvent pourquoi la médecine orientale obtient des résultats fantastiques justement là où la médecine "conventionnelle" apporte souvent une aide très limitée, voire inefficace.

Les progrès technologiques de la médecine conventionnelle occidentale sont indiscutables, mais où trouve-t-on des spécialistes qui considèrent la personne comme un système complexe mais global et interdépendant et non comme un ensemble de différents organes ?

Il y a plus de vingt ans, je dépendais des médecins qui soignaient les organes isolés mais pas l’organisme entier, et je dépendais également des médicaments et traitements médicaux. Je n’avais aucune confiance, pas d’objectif et pas de futur. À vingt ans, on m’avait classifié comme handicapé et j’étais dépendant d’une machine qui purifiait mon sang.

La plupart du temps, les médecins cessent de chercher à soigner les patients de ce genre et se contentent de les observer, mais pour moi tout a changé lorsque j’ai rencontré Said Mohamed Hassan, qui accomplit pour moi ce qu’aucune grande institution médicale n’était parvenue à faire.

Said m’avait parlé et il avait terminé sur ces mots : « Va en paix, mon garçon, je ne vois pas dans tes yeux un désir de guérison. Tu veux être soigné par les autres, afin que ce soit eux qui souffrent à ta place. Mais ce n’est pas ainsi que cela fonctionne. Tu mérites ta maladie, alors va en paix ».

Je n’ai pas de mots pour décrire mon état lorsque je m’en allai, mais la maladie me poussa à revenir un mois plus tard, et nous nous mîmes au travail. Les exercices qu’il m’enseigna étaient à la fois simples et difficiles. Je dus venir à bout d’un immense conflit intérieur. Comme beaucoup d’autres, j’étais plein de doutes :

Comment pouvais-je être soigné sans médicament,
sans instrument technique,
sans une foule de médecins autour de moi ?

Mais lorsque les autres patients qui avaient débuté cet apprentissage en même temps que moi commencèrent à récupérer la vue, j’éprouvai un sentiment proche de la colère ou de la jalousie. Mes premiers résultats furent un beau succès. Durant les cinq mois d’entraînement, j’avais commencé à me sentir un peu mieux.

Quatre ans plus tard, un professeur d’un service médical conventionnel m’examina et il resta sans voix. C’est alors que je me rendis compte que j’étais parfaitement sain.

Je suis ensuite devenu un élève de Said et je me suis mis moi aussi à soigner les autres, puis à avoir à mon tour mes premiers élèves. Nous nous mîmes à récolter des informations sur différents types de guérison. J’ai rencontré de nombreuses personnes extraordinaires, puis je me suis mis peu à peu à développer ma méthode ».

Mirzakarim Norbekov

Mirzakarim Norbekov.

****

auteur du livre :

La Sagesse de l'âne OU comment se libérer des lunettes

La sagesse de l'âne - méthode Norbekov


L'équipe Macro Editions
L'équipe Macro Editions est heureuse de vous présenter son site internet. Chiara, Sara et Xavier sont là pour vous proposer le meilleur des... Lire la biographie
L'équipe Macro Editions est heureuse de vous présenter son site internet. Chiara, Sara et Xavier sont là pour vous proposer le meilleur des publications de MACRO EDITIONS. Nous espérons dans l'avenir pouvoir augmenter l'équipe de rédaction pour couvrir le plus largement possible les thèmes abordés ici, que l'on pourrait résumer par :... Lire la biographie

Articles du Blog qui pourraient aussi vous intéresser