Newsletter, hommages, Espace Achat et encore d'autres avantages. Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez Découvrez MyMacro: Enregistrez-vous Entrez
Le bien-être et le partage des connaissances depuis 1987
Accueil / Auteur / Mario Pincherle

Mario Pincherle

Mario Pincherle est né à Bologne (Italie) le 9 juillet 1919 d'une famille juive non pratiquante, de tradition libérale.
Sa mère, Gilda Cameo, était issue d'une famille originaire de Pise et son père, Maurizio Pincherle, travaillait dans une clinique pédiatrique à l'université de Bologne.


Après avoir fréquenté le lycée général Galvani, il obtint en 1942 un diplôme en ingénierie. Il fut persécuté à cause des lois raciales promulguées par le régime fasciste et rejoignit les forces partisanes dans les Marches. Après la guerre, il revint à Bologne et épousa Francesca Leo, avec laquelle il eut quatre enfants (Maurizio, Roberto, Marina e Ada). Après avoir vécu quelques temps à Vignola (Italie), il partit pour Ancône (Italie), où il resta jusqu'en 1992, année où il quitta définitivement les Marches pour la Toscane (Italie). Ingénieur, enseignant, écrivain et chercheur, il fait en 1965 son premier voyage en Égypte, d'où naîtra son intérêt pour l'archéologie et la paléotechnologie. La rencontre avec certains grands personnages historiques influencera énormément son parcours de recherches.

On lui doit des découvertes capitales telles que :
• le système utilisé par les anciens Égyptiens pour soulever les énormes blocs de granit des pyramides ;
• le plus ancien modèle de boussole ;
• les anciens systèmes de granulation de l'or ;
• la découverte de la Zed, la tour que renferme la pyramide de Khéops ;
• les archétypes (les vingt-deux fonctions avec lesquelles l'Univers a été "projeté et crée").

Il a passé sa vie entière à rechercher la vérité et à démasquer les falsifications historiques. Il a consacré sa dernière décennie à l'étude de Sargon, roi d'Akkad, l'homme universel qui vécut et expérimenta son humanité pleinement intégrée à sa divinité. Il mourut à Bientina (Pise - Italie) le 23 septembre 2012.

Mario Pincherle a publié